Toastmasters Trois-Rivières

Voici vos premiers défis afin d'osez
et emprunter la route de la communication
et du leadership chez Toastmasters

Voici vos premiers défis afin d'osez
et emprunter la route de la communication
et du leadership chez Toastmasters

Responsable de la pensée

Votre rôle est d’offrir une courte pensée et de préférence avec le thème de la soirée. Vous pourrez la mémorisée et la présentée avec dynamisme, la tête haute et une voix forte.

Lorsque l’animateur vous présente :

  • veuillez vous lever et rester à votre place,
  • remercier l’animateur,
  • faire les salutations d’usage (ex : M. l’animateur, chers collègues et distingués invités, voici la pensée que je veux partager avec vous)
  • dévoiler la pensée choisie,
  • identifier l’auteur de cette pensée,
  • donner une courte explication de cette pensée,
  • répéter une deuxième fois votre pensée,
  • Remettre la parole à l’animateur

Responsable du toast

Votre rôle est d’offrir un hommage à quelqu’un, un groupe ou … Toutefois, un toast ne doit jamais être offert à un mort, à une idée abstraite ni à un lieu.

Lorsque l’animateur vous présente :

  • veuillez vous lever et rester à votre place,
  • remercier l’animateur,
  • faire les salutations d’usage (ex : M. l’animateur, chers collègues et distingués invités, je désire offrir un toast….)
  • expliquer en quelques phrases pourquoi avoir choisi telle personne en mentionnant l’excellence et la compétence,
  • inviter les gens à se lever (s’assurer que tous ont de l’eau sinon demander au huissier de remplir les verres),
  • révéler à qui s’adresse le toast et demander aux gens de lever les verres,
  • tous disent : SANTÉ! et boivent une gorgée d’eau,
  • inviter les gens à se rasseoir,
  • Remettre la parole à l’animateur.

Responsable de l'humour

Votre rôle est de préparer 4 à 6 petites histoires drôles. Les histoires grivoises ainsi que celle dévalorisant des personnes à causes de leur race, sexe ou allégeance politique ne sont pas de mise.

Lorsque l’animateur vous le demande :

  • veuillez vous lever et rester à votre place,
  • remercier l’animateur,
  • faire les salutations d’usage (ex : M. l’animateur, chers collègues et distingués invités, pour votre première intervention et par la suite, M. l’animateur)
  • conter votre histoire en ayant soin de l’avoir mémorisée et faire des gestes ou mimiques au besoin.,
  • Remettre la parole à l’animateur.

Mes premiers apprentissages chez Toastmasters

Se lever lorsqu’on prendre la parole

Il est de mise de se lever lorsqu’on vous adresse la parole ou pour toute intervention afin d’identifier qui parle et faciliter ainsi la compréhension.

Les salutations

Vous avez sûrement remarqué, les membres Toastmasters font des salutations lorsqu’ils prennent la parole. Mais en fait, il n’y a pas qu’aux réunions Toastmasters que l’on salue son auditoire. Si vous êtes appelée à prendre la parole lors d’une assemblée, ou d’une cérémonie, que ce soit lors d’une réunion de comité de parents à l’école, lors du mariage de votre cousine ou d’un exposé à vos collèges de travail, il est de mise de faire des salutations appropriées lorsque l’on prend la parole.

De plus, vous attirez l’attention par vos belles salutations, vous gagnez de l’assurance tout en prenant votre souffle afin de rendre votre introduction plus percutante.

  • Il faut d’abord saluer la personne qui vous a cédé la parole,
  • Vous devez ensuite saluer les gens qui composent l’auditoire (ex : chers membres, distingués invités, membres de la table d’honneur, M. le gouverneur de district…..),
  • Remettre la parole à la personne qui vous l’a cédée.

Merci à la fin d’un exposé

Vous n’avez pas à remercier votre auditoire, car en fait, c’est plutôt votre auditoire qui vous est reconnaissant d’avoir pris la parole.

Les applaudissements

Les applaudissements font partie de nos soirées car elles servent d’encouragement à tous ceux qui osent prendre la parole. Voici quelques règles d’art.

  • On applaudit tout orateur ou tout intervenant qui se présente à l’avant (de sa place au lutrin et du lutrin à sa place),
  • Applaudir avec enthousiasme et énergie.
  • Pour les personnes qui interviennent à partir de leur place, applaudir à la fin de leur intervention.

Préparer mon premier discours : BRISER LA GLACE

C’est à votre tour de « briser la glace » en prononçant votre premier discours ou encore en communiquant des informations à un groupe d’amis. Au début, il est préférable d’aborder un sujet qui vous touche de près : vous-même.

Vous en profiter pour vous présenter en faisant connaître aux autres membres vos antécédents, vos intérêts et vos projets. C’est en préparant votre discours et en le prononçant que vous prendrez conscience de vos forces et de vos faiblesses sur le plan de la communication. Les autres membres, qui s’en rendront compte également, pourront vous aider à cerner vos besoins.

C’est vous qui êtes le sujet principal du premier discours. Comme vous ne ferez qu’une courte causerie en l’occurrence de 4 à 6 minutes, il vous faudra choisir, 3 ou 4 aspects de votre vie tout au plus, accompagnés d’exemples et d’anecdotes, pour permettre à l’auditoire de vous découvrir. Par exemple, votre lieu de naissance, le genre de famille dans lequel vous avez vécu, l’éducation que vous avez reçue, votre travail, vos passe-temps ou tout autre sujet vous concernant. Sachez qu’il est important de préparer vos discours d’après les objectifs du manuel Toastmasters.

Quand vos idées seront claires, il ne vous restera qu’à broder autour, tout comme vous le feriez au cours d’un repas entre amis. Soyez le plus naturel possible en faisant part de vos intérêts. Plus votre façon de parler sera personnelle, plus vous établirez un contact chaleureux avec votre public et avec vos amis, le cas échéants.

Une bonne histoire doit avoir un début et un fin; votre discours aussi. Arrangez-vous pour que votre introduction soit captivante. Vous trouverez ensuite une conclusion qui vous satisfasse et mémorisez-la. Quand vous aurez un bon début et une bonne fin, le corps de votre discours viendra tout seul.

Bonne préparation!